Aller au contenu Skip to sidebar Skip to footer

Tag: Rush Limbaugh

Rush Limbaugh sur les nominations récentes d’Obama

Le raisonnement de Rush Limbaugh est simple (Limbaugh On Obama Appointments: "None Of These Women Are Qualified"). Simpliste ? Avril Haines, Susan Rice, Samantha Power… toutes ces femmes viennent d’être nommées respectivement directeur adjoint de la CIA, National Security Adviser et ambassadrice des Etats-Unis aux Nations Unies alors qu’elles sont incompétentes et non qualifiées pour le…

Read more

Rush Limbaugh sur le départ pour Costa Rica

On se souvient des déclarations ridicules de diverses personnalités ou prétendu telles à l’occasion d’élections présidentielles en France. Ça avait commencé avec Mitterrand où certains libéraux faisaient craindre à l’arrivée du communisme en France. Avant les dernières élections, Yannick Noah par exemple avait  déclaré qu’il « exilerait » - ce qui était fait puisqu’il y vivait déjà…

Read more

Que les républicains sont-ils devenus ?

On ne peut s’empêcher d’établir le parallèle entre le parti républicain américain et le parti socialiste français : ils sont tous les deux dans le creux de la vague et on ne voit pas vraiment ce qui pourrait changer cette situation. Tous deux se cherchent un positionnement. Côté parti républicain, la question se pose de savoir s’il devrait prendre des positions encore plus conservatrices ou, au contraire, adopter une position plus au centre pour attirer des indépendants égarés. Le trou d’air est relativement normal après une élection qui a porté les démocrates à la Maison Blanche, au sénat et à la maison des Représentants. Mais après six mois, les premiers signes de reprises ne semblent pas se manifester. C’est plutôt le doute qui envahit la droite américaine. Selon un sondage réalisé par l’institut Gallup, 4 américains républicains sur 10 déclarent avoir une opinion défavorable de leur propre parti. Alors que, de l’autre, Ils ne sont que 7% côté démocrate. Cela se traduit évidemment au niveau global : 59 % des Américains ont une vision défavorable des Républicains, le niveau le plus élevé depuis une quinzaine d’années. Mais il y a aussi des différences. D’abord, le PS pourrait bien disparaître sous sa forme actuelle alors qu’il y a bien peu de chances de voir disparaître le parti républicain en raison du régime bi partisan américain. Ensuite, alors que les républicains se cherchent un vrai leader, le PS en aurait plutôt trop.

Read more

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies