Aller au contenu Skip to sidebar Skip to footer

Tag: Congrès

Les mesures du mur budgétaire sont tombées

Plafond de la dette, fiscal cliff, ces deux difficultés avaient été surmontées non sans mal, les républicains ayant fait preuve d’une grande intransigeance et pratiquer la culture du non compromis. Mais cette fois, ils auront tenu jusqu’au bout leur attitude extrémiste et opposé un niet catégorique pour éviter le « sequester », autrement dit les coupes budgétaires automatiques, à la hache, sans aucune discernement. Une mesure aussi fine que le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux que l’on avait connu en son temps. [youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rPMM5_h7NIg] Dans sa déclaration pour expliquer ce funeste résultat, Barack Obama a laissé le discours diplomatique aux vestiaires :

Read more

Les Américains ne souhaitent pas les coupes budgétaires automatiques

Bis Repetita… A l’été 2011, en échange de l’augmentation du plafond de la dette, le Speaker de la Chambre des Représentants  John Boehner a négocié un accord qui plaçait cette coupe automatique des dépenses baptisée « Sequestration ». A la fin de l’année 2012, Barack Obama a bénéficié d’un sursis dans l’application de cette stupide mesure. Mais voici venue l’heure de vérité et si le Congrès ne vote la loi d’ici ce soir, la séquestration se mettra en œuvre. Selon les termes de ce mécanisme, les dépenses fédérales seraient coupées de 1 200 milliards de dollars entre mars 2013 et mars 2021. Les Etats verraient immédiatement réduite les fonds verser par le gouvernement fédéral. De même, le budget du Pentagone serait réduit à la baisse. Mais apparemment, nombre de républicains préfèrent la politique du pire plutôt que de négocier un compromis visant à adopter une approche équilibrée entre augmentation des impôts, réduction des niches fiscales et réduction des dépenses.

Read more

Vers une démarche bipartisane ?

Avec la séparation des pouvoirs, lorsque les partis se partagent les deux branches, exécutives et législatives, ils sont plus ou moins condamnés à travailler ensemble et collaborer. Sinon, c’est la situation de blocage assurée. Le mot anglais le plus courant pour décrire cette situation est gridlock dont l’origine décrit une situation du trafic automobile et…

Read more

Perte de confiance pour le Législatif

Depuis quarante ans, l’institut Gallup sonde la confiance des Américains sur les trois branches du pouvoir : Exécutif, Législatif et Judiciaire. Il ne faut pas confondre confiance avec taux d’approbation du travail effectué qui sont deux notions bien distinctes. La Constitution américaine donne la prééminence au législatif qui est traité en premier et longuement et lui donne…

Read more

Il faut sauver le soldat Congrès !

Des trois branches du pouvoir - législatif, exécutif et judiciaire -, le Congrès des Etats-Unis est celui que les Américains jugent le plus sévèrement, et de très… très loin. 13 % des Américains jugent positivement le travail de la branche législative. Quant à l’honnêteté et à l’éthique de ces membres, le jugement est encore plus sévère. A côté, le score de Barack Obama à 43 % est plutôt élevé, même si c’est le plus bas depuis Eisenhower à l’exception de Jimmy Carter qui d’ailleurs n’a pas été réélu, battu par Ronald Reagan. La Cour Suprême s’en sort pas trop mal avec 46 % d’approbation, même si ce score se situe sur une tendance baissière. A peine, sont-ils élus, les Représentants pensent à leur réélection (Rappelons la Chambre des Représentants est renouvelable tous les deux ans) et aux moyens de la financer et partent donc à la collecte de fonds. Sur leur chemin, ils rencontrent les très nombreux et puissants lobbyistes. De telle sorte que le fonctionnement de la démocratie est très loin du souhaitable. Professeur de droit de renom, Lawrence Lessig avait publié un article dans le magazine liberal The Nation (How to Get Our Democracy Back If You Want Change, You Have to Change Congress) très pessimiste et plutôt déprimant pour ceux qui croient à réalité et à la profondeur de la démocratie américaine (Le Congres, ressort cassé de la démocratie américaine ?). Il y a un peu plus de deux ans, le professeur de droit travaille sur ces questions  en tant que directeur du Edmond J. Safra Center for Ethics à Harvard. Et il vient de publier un livre au titre est éloquent (Republic, Lost: How Money Corrupts Congress--and a Plan to Stop It). Un travail de long haleine qui méritait bien un peu de médiatisation. Jon Stewart s'en est chargé en l'invitant au Daily Show.

Read more

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies