Aller au contenu Skip to footer

La Grande-Bretagne : meilleure alliée des Etats-Unis

5-marsCe n’est pas parce que les Français ont aidé les Américains qu’ils nous considèrent comme des alliés relativement sûrs. A l’inverse, on a toujours considéré que les Anglais avaient un pied côté américain et l’autre côté européen. C’est  d’ailleurs, ce qui avait motivé De Gaulle pour leur refuser un temps leur entrée dans le marché commun d’alors.

Cette idée n’est pas reçue pour une fois et correspond bien à ce que pensent les Américains. La Grande-Bretagne est considérée comme l’allié le plus sûr des Etats-Unis avec 36%, devant le Canada (29%). Remarquons d’ailleurs que les dirigeants de ces deux pays ont été les premiers à rencontrer Barack Obama, le premier au Canada et le second à domicile. Ce lien avec la Grande-Bretagne n’est finalement pas très surprenante tant notre belle Albion s’est trouvée aux côtés des Etats-Unis dans les dernières opérations militaires.

Derrière, trois pays sont mentionnés, le Japon, Israël et l’Allemagne, mais très loin derrière avec respectivement 12, 10 et 5%. Etonnant de voir qu’il y a à peine 60 ans, les Etats-Unis étaient en guerre avec deux de ces trois pays.

Mais cette grande proximité avec la Grande-Bretagne se maintient alors que la connaissance des dirigeants britanniques est singulièrement défaillante. Plus de deux Américains sur trois n’avaient jamais entendu parler de Gordon Brown (40%) ou ne le connaissaient pas suffisamment pour avoir une opinion sur lui (29%). La visite récente du Premier ministre actuel de la Grande-Bretagne aux Etats-Unis changera peut-être un peu les choses. Tony Blair était nettement plus connu et bénéficiait d’ailleurs d’une opinion plutôt favorable (65% contre 20% défavorable).

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies