Aller au contenu Skip to sidebar Skip to footer

Tag: présidentielles

Barack Obama reprend l’avantage

Selon l'indicateur RCP (RealClearPolitics) qui fait la moyenne des sondages Rasmussen Tracking, Gallup Tracking, CNN/Opinion Research, Politico/GWU/Battleground et FOX News redonne un avantage significatif à Barack Obama dans la course à la présidence. Barack Obama aurait 48 % des voix et Mitt Romney 44,6 % soit un écart de 3,4 points, l’écart le plus important…

Read more

Election 2012 : quelles chances pour Barack Obama ?

Depuis la deuxième guerre mondiale, 12 présidents ont été élus et 11 ont été en position de se représenter (rappelons que John Kennedy a été assassiné pendant son premier mandat), dont Barack Obama. A l’inverse, Gerald Ford n’a pas été élu président des Etats-Unis, il l’est devenu suite à l’impeachment de Richard Nixon. Sur les 10 présidents en situation de se représenter (en enlevant Barack Obama), on compte 4 démocrates (Truman, Johnson, Carter et Clinton) et 6 républicains (Eisenhower, Nixon, Ford, Reagan, Bush, W. Bush). A plus d’un an des prochaines élections du président des Etats-Unis, il serait bien hardi de faire des prévisions sur l’issue du vote. D’autant plus que, il faut le rappeler, les élections présidentielles se décident au niveau des Etats. Certains présidents ont été élus alors même qu’ils n’avaient pas la majorité des votes. Mais, il serait tout aussi hasardeux de prédire que Barack Obama ne sera pas élu. Même si seulement 39 % des Américains portent un jugement positif sur les actions menées par le président en place. Un petit retour en arrière montre que des présidents dans de meilleures situations (en terme de popularité) que Barack Obama n’ont pas été élus et qu’à l’inverse des présidents dans des situations plus délicates l’ont été. Les deux contre exemples les plus éclatants sont ceux de Reagan et de Clinton qui n’avaient pas une courbe de popularité plus avantageuses que celle d’Obama, ce qui ne les a pas empêché d’être assez largement réélus ; A l’inverse, George Bush (le père) avait une courbe nettement plus élevée et a été sèchement battu par Bill Clinton. La popularité évolue assez rapidement. Tous les présidents ont été confrontés des écarts de popularité très importants. Alors qu’il atteignit le seuil de 90 %, le plus élevé (Suite à l’événement  9/11), George W. Bush tomba dans les ténèbres avec seulement 25 %. Seuls Truman et Nixon sont  allés encore plus bas avec respectivement 22 et 24 %.

Read more

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies