Aller au contenu Skip to sidebar Skip to footer

Tag: déficit budgétaire

La Californie à la croisée des chemins

Article écrit fin avril 2010 Tous les États des États-Unis connaissent depuis quelques mois de grandes difficultés, notamment en raison de l'effondrement des recettes fiscales. Selon le Center on Budget and Policy Priorities (CBPP), un think tank qui se présente comme non partisan, la moyenne nationale des déficits budgétaires des Etats prévus pour l'année 2010 s'établit à 28 %, résultat de cinq trimestres consécutifs de diminution d'impôts. Evidemment certains états sont plus touchés que d'autres et trois d'entre eux affichent un déficit budgétaire supérieur à 50 % : le Nevada (50,3%), l'Arizona (52,2%) et la Californie (56,2%). Il est à remarquer d'ailleurs que ces trois États sont tous situés à l'extrême Ouest du pays et ont des frontières communes. Mais il ne s'agit là que d'un hasard de la géographie et les raisons de leurs difficultés sont spécifiques. Le Nevada par exemple est frappé du syndrome espagnol de l'effondrement de l'immobilier dont les prix ont baissé de 50 % depuis 2006. Le pari de porter l'industrie du jeu à un niveau de gigantisme jamais atteint va donc devoir être sérieusement revu à la baisse. Quant aux mesures de rigueur proposées par le gouverneur républicain Jim Gibbons, elles n'ont rien à envier à celles décidées par le gouvernement grec. Au passage, la situation des collectivités locales - municipalités ou comtés - n'est pas meilleure. La ville de Harrisburg est en quasi cessation de paiement. La capitale de l'Etat de Pennsylvanie affiche une dette de 600 millions de dollars et envisage de se placer sous la protection du chapitre 9 de la loi sur les faillites réservées aux municipalités. Cette facilité lui permettrait de se protéger et de renégocier ses dettes. Une telle situation est extrême mais pas si rare. De 1970 à 2009, une cinquantaine de collectivités ont du recourir à une telle procédure dont deux assez médiatisées en Californie : le comté d'Orange dans le sud de Los Angeles en 1994 et la ville de Vallejo en mai 2008. Située au Nord de San Francisco et forte de 117 000 habitants, cette dernière est la ville la plus importante de Californie à avoir pris une telle initiative. Elle allait se retrouver au début de son exercice fiscal avec un déficit de 16 millions de dollars, sans aucune réserve et se trouvait dans l'incapacité de payer les retraites de ses fonctionnaires.

Read more

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies