Aller au contenu Skip to footer

Pennsylvanie : de MAGA à l’ultraMAGA

Donald Trump passe une bonne partie de son temps à endosser des candidats MAGA aux primaires. Il soutient à tout va des candidats, certains pour leur adhésion à la cause MAGA, d’autres pour en punir des candidats qui ne lui auraient été pas loyaux. Sur le nombre de candidats soutenus lors de ces primaires, certains seront élus. Donald Trump pourra alors revendiquer de son influence sur le parti et se considérer toujours comme faiseur de rois, voire de roitelets.

Pour bénéficier des soutiens de l’ancien président, certains candidats ne sont pas avares en contorsions ou accommodements, d’autres n’ont pas à forcer leur talent. Il faudrait même qu’ils se retiennent un peu dans l’outrance. C’est le cas de Doug Mastriano, sénateur du Congrès de Pennsylvanie et candidat aux primaires républicaines pour le poste de gouverneur contre notamment Lou Barletta et Bill McSwain. Il a assez largement gagné avec 44 % des suffrages devant les 7 autres candidats. S’il y a eu un effet Trump, ce n’est pas tant grâce au soutien très tardif de l’ancien président mais plutôt à l’adoption du modèle défini par Donald Trump. Doug Mastriano est l’un des candidats parmi les plus radicaux élus à ce jour dans ces primaires. Il incarne bien l’extrême du parti républicain qui devient peu à peu gagne son centre.

Il a d’abord adopté le « big lie » selon lequel les élections de 2020 ont été frauduleuses mais avec une application et un zèle rarement observés. Le 25 novembre 2020, Doug Mastriano a organisé une fausse audience juridique à Gettysburg, au cours de laquelle Rudy Giuliani, l’ex-avocat de Donald Trump, a joué le rôle du procureur devant un panel de sénateurs et de représentants de l’État républicain. Doug Mastriano a présenté des observateurs de sondages qui ont raconté des histoires non fondées de « votes fantômes, de machines piratées et d’électeurs morts, qui, selon eux, avaient tous conduit à une élection volée à Trump ».

Cinq jours plus tard, après que toutes les contestations judiciaires de Trump ont échoué et que le secrétaire d’État de Pennsylvanie a officiellement certifié Joe Biden vainqueur, Doug Mastriano a présenté une résolution exhortant le Congrès à ignorer les résultats officiels. Son plan était que la législature de Pennsylvanie ignore des millions de votes et nomme directement les grands électeurs promis à Trump. Sa résolution n’est allée nulle part dans la législature de l’État contrôlée par les républicains parce que le gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf (D) n’a pas cédé aux demandes de convoquer une session extraordinaire.

Mais le sénateur n’a pas été découragé. Le 10 décembre 2020, il a signé un mémoire (amicus brief) soutenant les efforts du Texas pour convaincre la Cour suprême de rejeter les résultats en Pennsylvanie et dans plusieurs autres États. Cet effort a également échoué. Avant le 6 janvier 2021, il aurait été en communication régulière avec Donald Trump. Le 6 janvier, Doug Mastriano participait à la marche sur le Capitole. (En février 2022, il a été assigné à comparaître par le comité du 6 janvier. On ne sait pas s’il s’est conformé.)

En juillet 2021, Doug Mastriano a envoyé une lettre à plusieurs comtés demandant des informations et du matériel nécessaires pour mener une enquête médico-légale sur l’élection générale de 2020 et la primaire de 2021. La conduite de Mastriano était si extrême qu’il a été retiré du processus par la direction républicaine du Sénat de Pennsylvanie. Le président du Sénat de l’état de Pennsylvanie, Jake Corman, a déclaré que Doug Mastriano n’était « intéressé que par le sens du spectacle et ne faisait pas avancer les choses ».

Au cours de sa candidature au poste de gouverneur, Doug Mastriano a clairement indiqué qu’il utiliserait son pouvoir – y compris son autorité pour nommer le secrétaire d’État de Pennsylvanie – pour influencer l’administration des futures élections. Il a déclaré ce qui suit le 30 mars 2022 indiquant qu’il pourrait modifier le résultat des élections : « Je pourrais décertifier toutes les machines de l’État d’un trait de plume via le secrétaire d’État. J’ai déjà fait choisir le secrétaire d’État. »

Hier, avec l’approbation de Trump, les républicains de Pennsylvanie l’ont rapproché du manoir du gouverneur de Pennsylvanie. Mastriano assiste à la conférence Qanon

En avril 2022, Mastriano a pris la parole lors d’une conférence chrétienne d’extrême droite, “Les patriotes se lèvent pour Dieu et le pays”, organisée par Francine et Allen Fodsick, des prophètes autoproclamés qui ont longtemps promu QAnon. Au début de l’événement, les organisateurs ont diffusé une vidéo « affirmant que le monde connaît un « grand réveil », que les démocrates et les vedettes (sous-entendu d’Hollywood) « sont des adorateurs de Satan qui dirigent un réseau secret de trafic sexuel d’enfants ».

La vidéo présentait également des allégations selon lesquelles le 11 septembre n’avait pas existé, que les vaccins sont une « thérapie génocidaire » et qu’Hitler a simulé sa mort. L’année dernière, les Fodsicks ont fait la promotion de Doug Mastriano sur du matériel promotionnel pour l’événement, mais Mastriano a déclaré qu’il n’y assisterait pas.  

Le mois dernier, Mastriano a participé en tant qu’orateur vedette, et s’est plaint de la « persécution et de l’oppression » dont il a été victime pour avoir contesté l’élection présidentielle de 2020. Les Fodsicks ont vendu aux enchères un portrait de Trump pour 4 000 dollars lors de l’événement, les bénéfices étant reversés à la campagne de Doug Mastriano. Cette année, sa campagne n’a pas répondu à une demande de commentaire du Philadelphia Inquirer.

Doug Mastriano soutient l’interdiction de l’avortement dès la conception, sans aucune exception, inceste, viol ou situation mettant la mère en danger, fœtus présentant des altérations majeures.

Lors d’une apparition le 31 mars à la PA Pro Life Coalition, Doug Mastriano a déclaré que les partisans du droit à l’avortement voulaient anéantir les communautés noires et hispaniques. Il partage l’idée des extrêmes pro-life selon laquelle le fœtus est un être humain dès la fécondation.

Lors d’un débat le 27 avril, Il a déclaré que l’opposition à l’avortement était son “problème numéro un”. Le premier projet de loi qu’il a présenté au Sénat de Pennsylvanie était un projet de loi dit heartbeat – qui interdirait l’avortement après six semaines, avant même que de nombreuses femmes ne sachent qu’elles sont enceintes.  

Pendant la période où il était officier du renseignement militaire en Irak et en Afghanistan, il a développé une vision sombre de l’islam. Il a fréquemment diffusé des messages islamophobes, en particulier une théorie du complot selon laquelle Ilhan Omar, la députée démocrate du Minnesota, aurait ordonné à ses compatriotes musulmans de jeter un enfant de cinq ans par-dessus un balcon.

Après avoir pris sa retraite de l’armée et s’être présenté avec succès aux élections en 2019, Doug Mastriano a commencé à assister à des événements organisés par un mouvement appelé la Réforme néo-apostolique. Les membres de la Réforme néo-apostolique croient “que Dieu leur parle directement et qu’ils ont été chargés de combattre les démons du monde réel qui contrôlent les dirigeants mondiaux. Doug Mastriano dément avoir travaillé directement avec ce groupe.)

À l’Assemblée législative, Doug Mastriano a soutenu un projet de loi qui aurait rendu obligatoire l’enseignement de la Bible dans les écoles publiques et aurait rendu légal pour les agences d’adoption de discriminer les couples de même sexe.

Tel est le portrait de Doug Mastriano, à côté duquel Donald Trump semble quelqu’un de raisonnable. C’est lui qui a gagné la primaire républicaine de Pennsylvanie.

Endorsement of Doug Mastriano for Governor of Pennsylvania by President Donald J. Trump

05/14/22

There is no one in Pennsylvania who has done more, or fought harder, for Election Integrity than State Senator Doug Mastriano.

He has revealed the Deceit, Corruption, and outright Theft of the 2020 Presidential Election, and will do something about it. He will also Fight Violent Crime, Strengthen our Borders, Protect Life, Defend our under-siege Second Amendment, and Help our Military and our Vets. He is a fighter like few others, and has been with me right from the beginning, and now I have an obligation to be with him.

Doug Mastriano and Dr. Mehmet Oz will make an unbeatable team going into the most important Midterm Election in the history of our Country.

They will Fight, they will Win, and they will Produce for the Commonwealth of Pennsylvania, and for the USA itself.

I have fully Endorsed Dr. Oz, and now it is my great honor to give my Complete and Total Endorsement to a man who will never let you down, Doug Mastriano for Governor of Pennsylvania!

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies