Aller au contenu Skip to footer

Marjorie Taylor Greene : nouvelle égérie du GOP

La représentante du 14e district de Géorgie Marjorie Taylor Greene n’a pas été avare en controverses, en polémiques, en déclarations infamantes, en propos conspirationnistes. A tel point que les démocrates ont dû lui ôter ses responsabilités dans les différentes commissions de la Chambre. Evitant ainsi aux républicains de réaliser ce travail de purge nécessaire, qu’ils n’auraient d’ailleurs pas effectué. Le point négatif de cette mesure est que cela lui laissait le temps libre pour redoubler d’efforts dans des quêtes hallucinatoires.

MTG a joué assez finement lors de l’élection du Speaker en monnayant son avenir dans le 118e Congrès en échange d’un soutien à Kevin McCarthy. Plus fine que Matt Gaetz ou Lauren Boebert qui ont affiché une opposition sans faille du premier au quinzième tour. Pour autant, sa transformation apparente, vestimentaire et argumentaire lors des premières journées de ce Congrès, ne doit tromper personne, elle reste un électron libre dont les objectifs majeurs sont la notoriété par l’outrance et le chaos pour l’excès.

Dans un article éclairant (The Normalization of Marjorie Taylor Greene ; Once considered a blight on the Republican party, she is now one of its prominent leaders), Mona Charen explique comment le parti républicain après l’avoir considérée comme un fléau, l’a acceptée comme un membre éminent dont il faut tenir compte. Qu’a fait Kevin McCarthy juste après avoir été élu Speaker de la Chambre des représentants ? Un selfie avec l’égérie radicale.

Dans ce travail de transformation pour se présenter sous un jour plus acceptable, elle a déclaré : « Comme beaucoup de gens aujourd’hui, je m’étais facilement laissé entraîner par certaines choses que j’avais vues sur Internet. Mais cela a été réglé rapidement dès le début. Je n’ai jamais fait campagne sur ces choses-là. Ce n’était pas quelque chose en quoi je croyais. Ce n’est pas pour cela que je me suis présenté au Congrès. Donc, c’est si loin dans le passé ».

Le mauvais Internet l’avait aspirée et forcée à croire qu’Obama était un musulman ; que la fusillade de Parkland, les meurtres de Sandy Hook et le massacre de Las Vegas étaient tous des opérations imaginaires ; que Bill et Hillary Clinton avaient participé à l’assassinat de John F. Kennedy Jr ; que le 11 septembre était le résultat d’un complot de l’intérieur ; qu’un incendie de forêt en Californie avait été causé par des  lasers « rayonnés depuis l’espace et contrôlés par une importante famille de banquiers juifs ayant des liens avec de puissants démocrates » ; et qu’Hillary Clinton avait assassiné un  enfant afin d’utiliser son sang pour un rituel satanique.

Bref, en matière d’hallucinations plus extravagantes les unes que les autres, c’est plutôt du haut niveau.

Oui, est-ce si loin dans le passé ? Sauf que n’était-ce pas en février 2022 que MTG a pris la parole lors d’une conférence parrainée par le nationaliste / fasciste blanc Nick Fuentes ? C’est aussi récemment où elle a qualifié les accusés du 6 janvier de prisonniers politiques et a dénoncé « la police du gaspacho de Nancy Pelosi ». Et si ma mémoire est bonne, en octobre 2022, elle a déclaré que « les démocrates veulent la mort des républicains et ils ont déjà commencé les meurtres ». Et n’est-ce pas en décembre 2022 – le mois dernier – qu’elle a déclaré au New York Young Republican Club que si elle et Steve Bannon avaient organisé l’insurrection du 6 janvier, « nous aurions gagné. Sans compter qu’ils auraient été armés. »

Dans cette élection du Speaker, elle a donc fait montre de bonne volonté en soutenant Kevin McCarthy et en se désolidarisant du sous-groupe du Freedom Caucus qui s’est opposé au candidat républicain pour obtenir le marteau. Qu’a-t-elle obtenu en échange ? On le saura assez rapidement.

La nouvelle star de Fox News

Chassez le naturel, il revient au galop

Elle s’en donne à cœur sur l’histoire des documents classés emportés par Joe Biden (plus d’une dizaine de tweets), elle était plutôt silencieuse sur ceux emportés par Donald Trump

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2023. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies