Aller au contenu Skip to footer

La légitimité de la Cour Suprême en question

Par un tour de passe-passe, le Sénat et le président Trump ont « volé » deux sièges. Le premier en ne voulant pas auditionner Merrick Garland pour remplacer Antonin Scalia, le second en se précipitant dans les dernières semaines de son mandat à présenter Amy Coney Barret en remplacement de Ruth Bader Ginsburg. Deux juges ultra-conservateurs en lieu et place d’un modéré et d’une progressiste.

Résultat, la Cour Suprême est actuellement composé de six juges conservateurs et ultra-conservateurs et de trois juges progressistes.

Face à l’ex-sénateur Al Franken, la consultante républicaine Alice Stewart peine à justifier ces décisions.

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies