Aller au contenu Skip to footer

Jackson sans eau et sans reproche

On se souvient du lamentable épisode de la ville de Flint (La justice passe à Flint). C’est Jackson maintenant, la capitale du Mississippi, une ville de plus de 150 000 habitants, qui est sans eau potable.

Le système d’approvisionnement en eau de Jackson, la capitale du Mississippi, est défaillant depuis des années. En 2021, une violente tempête hivernale a mis à mal le réseau pendant un mois. Les résidents sont aux prises avec des flux intermittents et des factures élevées pour de l’eau qui n’est pas toujours potable. Cette semaine, en partie à cause de graves inondations, la station d’épuration a été en panne, laissant les résidents de la ville sans eau, ni pour boire ou se laver.

Jackson a deux usines de traitement de l’eau, et la plus grande est près d’un réservoir qui fournit la majeure partie de l’approvisionnement en eau de la ville. Le réservoir joue également un rôle dans le contrôle des inondations.

Le gouverneur Tate Reeves a déclaré que la crise de l’eau en cours à Jackson était une « menace immédiate pour la santé ». Les experts affirment que cette crise a duré des années, en raison d’un financement insuffisant pour la mise à niveau des infrastructures. Au cours de la dernière année, les dirigeants de cette ville dirigée par les démocrates ont fait pression pour obtenir un financement supplémentaire des républicains qui dirigent l’État. Précisons que les premiers sont noirs et les seconds blancs. Ces appels n’ont pas donné grand-chose.

Jeudi, les responsables de l’État ont annoncé que plus de semi-remorques chargées d’eau étaient en route vers Jackson. Reeves a déployé 600 soldats de la Garde nationale du Mississippi sur sept sites de distribution d’eau à travers la capitale de l’État. Le gouverneur a déclaré qu’au moins une pompe de traitement de l’eau devrait être réparée au début de la semaine prochaine, bien qu’il ne soit pas clair quand le service d’eau serait rétabli dans toute la ville.

Les écoles de Jackson ont organisé des cours en ligne mardi et certains restaurants ont fermé. L’Université d’État de Jackson a mis en place des toilettes temporaires pour les étudiants, et l’entraîneur de football de Jackson State, Deion Sanders, a déclaré que la crise de l’eau avait laissé ses joueurs sans climatisation ni glace dans leur centre d’entraînement.  

Personne n’assume la responsabilité, le gouverneur et le maire qui se blâment mutuellement. Tous deux savaient que le réseau d’alimentation en eau devait être réparée. Cela dure depuis des années. Dans certains endroits, des fortes pluies qui ont provoqué l’inondation de la rivière des Perles et la fermeture de l’usine d’eau O.B. Curtis ont entraîné une évacuation des eaux usées dans les maisons.

La situation de la ville s’est détériorée au fil des années : de plus de maisons abandonnées, de des gens qui partent, des routes en mauvais état… Les égouts de Jackson, vieux de plusieurs générations, sont régulièrement submergés par de plus grandes tempêtes. La crise de l’eau de Jackson s’est aggravée depuis des années. La ville avait signé un accord en 2013 avec la société Siemens pour nettoyer le système de facturation de la ville. Le projet a échoué de manière spectaculaire, la ville poursuivant et recevant un règlement de près de 90 millions de dollars.

Le gouverneur du Mississippi, Tate Reeves, a déclaré lundi soir qu’il déclarait l’état d’urgence pour le système d’eau de Jackson. L’État tentera d’aider à résoudre les problèmes en embauchant des entrepreneurs pour travailler à l’usine de traitement, qui fonctionnait à une capacité réduite avec des pompes de secours après la défaillance des pompes principales.

De son côté, le maire Chokwe Antar Lumumba a déclaré que le système d’eau de Jackson est troublé par le manque de personnel et « des décennies d’entretien différé ». L’afflux d’eau provenant de pluies torrentielles a modifié la composition chimique nécessaire au traitement, ce qui a ralenti le processus de distribution de l’eau aux clients. Selon le maire, la réparation du système d’eau de Jackson pourrait coûter 200 millions de dollars, mais mardi, il a déclaré que le coût pourrait atteindre « très probablement des milliards de dollars ». Le Mississippi reçoit 75 millions de dollars pour résoudre les problèmes d’eau dans le cadre d’un projet de loi bipartite sur les infrastructures.

Lumumba est démocrate et n’a pas été invité à la conférence de presse du gouverneur républicain lundi. Bien que les deux politiciens soient souvent en désaccord, Lumumba a déclaré mardi qu’il avait des discussions productives avec le ministère de la Santé et l’Agence de gestion des urgences du Mississippi et qu’il était reconnaissant de l’aide de l’État.

Comme beaucoup de villes, Jackson fait face à des problèmes de système d’eau qu’elle n’est pas en mesure de résoudre. Son assiette fiscale s’est érodée au cours des dernières décennies à mesure que la population diminuait – le résultat de la fuite principalement blanche vers les banlieues qui a commencé après l’intégration des écoles publiques en 1970. La population de la ville est maintenant à plus de 80% noire, avec environ 25% de ses résidents vivant dans la pauvreté.

La porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré mardi que le gouvernement fédéral était prêt à aider le Mississippi à répondre à la crise de l’eau dès qu’il recevra une demande officielle. A cette date, l’État n’avait pas encore demandé à la FEMA de l’aide pour le transport par camion dans l’eau potable et a refusé de dire pourquoi.

Le gouverneur Reeves a déclaré plus tard mardi que l’État demandait une déclaration de catastrophe fédérale et que l’Agence de gestion des urgences du Mississippi commencerait à distribuer de l’eau potable et de l’eau non potable.

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies