Aller au contenu Skip to footer

Mesure et démesure des élections de mi-mandat

Ecouter les commentateurs politiques fait parfois penser aux journalistes sportifs spécialisés dans le football : on y parle surtout d’argent, un peu de la « course des chevaux » et assez peu des programmes politiques. Il faut reconnaître que le programme des républicains est en général assez simple, il consiste à démolir les démocrates responsables de tous les maux de la terre : inflation, criminalité, immigration… Ils se gardent bien d’expliquer ce qu’ils feraient sur ces questions.

Les messages des publicités politiques sont encore plus simples, même simplistes, ou totalement loufoques. Voir le message publié par la femme de Ron DeSantis où Dieu explique qu’il avait besoin d’un guerrier et qu’il l’a trouvé avec Ron.  

Le coût total des élections de mi-mandat aux niveaux fédéral et des Etats est passé de 13,7 milliards de dollars en 2018 à 16,7 milliards en 2022, soit une augmentation de plus de 20 %. Au niveau fédéral comme à celui des Etats, les républicains ont dépensé un peu plus que leurs opposants démocrates. Ces chiffres sont publiés par l’institut OpenSecrets et AdImpact. Cette tendance est conforme à celle observée pour les élections présidentielles.

 Dépenses en milliards de dollars

Ces budgets ne sont pas répartis également sur les centaines de postes au niveau fédéral et les milliers à celui des congrès et du gouvernorat des Etats. Les élections sénatoriales en Géorgie qui opposent Raphaël Warnock, le titulaire du poste élu il y a deux ans, et le républicain Pro-Trump ancienne star du football américain Herschel Walker représentent un budget de 250 millions de dollars en publicité télévisuelle seulement. Rappelons que ce sont les élections sénatoriales de Géorgie en 2021 qui avaient donné la très courte majorité des démocrates au Sénat (50-50 avec la voix de Kamala Harris, présidente du Sénat en tant que Vice-Présidente des Etats-Unis).

Pas loin derrière, les élections sénatoriales de Pennsylvanie opposant le Lieutenant-Gouverneur démocrate John Fetterman contre le showman télévisuel Pro-Trump Mehmet Oz totalisent 221 millions de dollars. L’avance du candidat démocrate s’est effiloché au fil du temps. Rappelons que John Fetterman avait subit un AVC en mai dernier. Malgré une bonne récupération, il n’a pas masqué une certaine faiblesse lors du débat avec son opposant Oz.

Certaines dépenses sont consacrées à défendre ou à contester certaines dispositions. Celle qui a recueilli le plus gros budget est la Proposition 27 en Californie visant à légaliser les paris sportifs en ligne avec 327 millions de dollars. Toujours en Californie, la proposition -Proposition 29) de réglementation (c’est la troisième élection que cette proposition est visant à augmenter le nombre de personnels dans les cliniques de dialyse a suscité une forte activité, notamment de la part des entreprises qui détiennent ce type d’institutions qui ont déversé 86 millions de dollars pour s’opposer à cette nouvelle réglementation.

Une présentation générale

Le message des démocrates

Le message des entreprises de santé

Autre phénomène notable, l’intervention des milliardaires (les méga donneurs) dont l’influence (financière) va grandissante. Le montant de leur intervention est passé de 11,9 % en 2020 à 15,4 % pour cette élection.

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies