Aller au contenu Skip to footer

Géorgie vs Trump : 2-0

Dans les primaires républicaines, la Géorgie était l’état de tous les dangers. Ce sont les élections qui ont donné la majorité aux démocrates au Sénat : Raphael Warnock avait battu la républicaine Kelly Loeffler et John Ossoff battait le républicain David Perdue. Les deux candidats républicains avaient pourtant été largement soutenu par Donald Trump. La Géorgie avait été aussi un des états où Donald Trump avait tenté d’inverser le résultat des élections en appelant Brad Raffensperger, le Secretary of State de Géorgie afin qu’il lui trouve les 11 000 voix qui lui manquaient pour remporter le vote de l’état et ainsi les grands électeurs. Ce dernier n’avait pas répondu favorablement à cette demande pour le moins baroque. Il était ainsi devenu une cible de choix pour les attaques et les critiques de l’ancien président. Donald Trump n’avait lâché et avait continué son travail de sape en envoyant un courrier dix mois après les élections pour lui rappeler la fausse fraude (Donald Trump : Jusqu’où ? Jusqu’à quand ?).

Par mesure de représailles, Donald Trump avait donc soutenu massivement David Perdue contre Brian Kemp dans les primaires républicaines pour le poste de gouverneur de Géorgie et Jody Hice contre Brad Raffensperger pour celles de Secretary of State. Pourtant ce dernier aurait pu trouver grâce aux yeux de l’ex-président, c’est un vrai conservateur qui a voté pour lui a deux reprises, en 2016 et 2020. Mais il a le seul tort de ne pas vouloir travestir le résultat des élections.  

Et pourtant, ses poulains ont tous deux subi un sévère défaite. Brian Kemp l’a emporté avec 73 % des voix contre David Purdue qui n’a pas ménagé ses efforts pour perpétuer le « big lie » selon lequel les élections de 2020 ont été frauduleuses et essayer de faire porter une part de responsabilité à son opposant dans les défaites des deux républicains aux sénatoriales de janvier. Donald Trump a enregistré des publicités pour soutenir son candidat, organisé un meeting et transféré 2,6 millions de dollars pour financer sa campagne. Peine perdue pour David Perdue. Il avait même déclaré que

Quant à Brad Raffensperger, sa victoire est moins éclatante mais elle n’en reste pas moins sans appel avec plus de 50 % des voix.    

Pour autant, Donald Trump n’a pas tout perdu dans ces élections primaires de Géorgie avec la victoire de l’Ultra MAGA Marjorie Taylor Greene avec plus de 66 % des voix. Cette Ultra MAGA s’est faite remarquée à des nombreuses reprises pour ses déclarations totalement déplacées et outrancières. Elle avait été évincée de son siège au sein des commissions de l’éducation et du Budget à la Chambre des Représentants, lui ôtant ainsi ses principales responsabilités mais lui donnant plus de temps pour faire la promotion de ses déplorables idées. C’est d’ailleurs un travers de ces nouveaux élus qui préfèrent la célébrité que peut construire une forte présence dans les médias plutôt que le travail législatif, à la fois obscur et laborieux.

La Géorgie devient donc un swing states avec des résultats penchant plutôt en faveur des démocrates. En 2020, Joe Biden avait obtenu les voix des grands électeurs grâce à une très mince majorité de 11 000 voix populaires, les voix mêmes que voulaient Donald Trump voulaient compenser par des bulletins républicains. Du côté du gouvernorat, les démocrates avaient le monopole du poste de 1950 à 1998 avant que celui-ci ne bascule dans les mains des républicains.

Leave a comment

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte mail !

Un Jour en Amérique © 2022. Tous droits réservés. 
Consentement des cookies